Il était une fois… Charles

Je pense que je me souviendrai toujours de ce fameux 23 décembre 2015… Ma gynécologue était en vacances jusqu’au 3 janvier 2016. Cela ne posait pas de problème car mon terme était entre le 3 et le 5 janvier… Je vais donc faire mon monitoring chez sa consoeur.

Le monitoring se passe bien et voila le moment de l’examen. Cette phrase résonne encore dans ma tête… « Hé bien voilà! Vous êtes dilatée à 1 cm. Votre bébé peut arriver à tous moment! Hahaha voir même demain pour le réveillon qui sait? ».

Je sors de mon rendez vous et je fais le fanfaron au téléphone en appelant Kenneth. Tu te rend compte Chaton? Il pourrait arriver demain! La blague! Tu vois que j’ai bien fait de m’exciter dans tous les sens pour que tout soit près:-) Mais bon! Il est quand même censé arriver dimanche prochain et avec ma chance il arrivera en retard comme moi! L’avantage c’est que j’ai déjà un cm d’ouvert… Il n’en reste plus que 8.

La journée se passe. Je peins une porte dans l’appartement et je fais une tartiflette. Je pense et repense au fait que mon Choupy pourrait arriver plus tôt mais j’essaye de garder les pieds sur terre.

19h30. Kenneth rentre du boulot. On se met à table et on commence à souper. Je me sens barbouillée mais cela m’est arrivé assez frequemment lors de ma grossesse. J’ai mal au ventre, je vomis, je reviens et puis plus rien… Sauf que la c’est différent.

Je quitte la table. Et la, c’est vraiment bizarre. J’ai l’impression d’avoir le ventre plein de gaz mais genre prêt à exploser… Je sens que je ne digère pas ma tartiflette. Je sors et je dis à Ken « Chaton, ca ne va pas, je sens que je vais vomir » Je prend un sceau et je retourne gentillement dans les wc pendant que mon homme mange😉

Plus les minutes passent, plus je sens que ca ne va vraiment pas. Et si la gyné avait raison? Mais non!!! Voyons! On m’a toujours dit que c’était comme des douleurs de règles… Oui mais comment sait-on ce que c’est quand on n’a jamais eu de douleurs de règles?

J’appele Kenneth parce que je sens que ca pousse très fort vers le bas. J’ai toujours cette sensation de gaz très désagréable. « Kenneth vient vite, je n’ai plus de force, j’ai mal mais surtout il faut que tu tiennes le seau… » Kenneth arrive, ouvre la porte… Trop tard! Miam un bon gros jet de tartiflette sur mon homme! Bon appetit mon Coeur❤

Les minutes passent, nous appelons la maternité pour savoir si nous devons venir ou pas. Je n’y crois pas, je n’ai pas envie de me taper Liège-Verviers dans cet état la!

Kenneth est derrière la porte et on entend un « Plouf ». Lui au taquet me dit: « Et si c’était le bouchon muqueux? » Oui merci tu es gentil! Tu sais à quoi ca ressemble? Ni une ni deux, on sort l’Iphone et on cherche sur le net. Tous les deux au dessus des toilettes avec une image de bouchon muqueux en fond d’écran du téléphone, on compare… Oui ben je crois que c’est ca! On y va, il est 22h.

On embarque les valises mais je suis toujours sure qu’on va aller la pour rien et en plus, je suis toujours percuadée que je ne digère pas ma tarfilette!

22h30. Nous arrivons à la maternité. Après un examen, on me place dans une chambre de travail avec le monitoring. Il y a des petites contractions et toujours mon envie d’aller aux toilettes!

00h. On me propose la péridurale car il n’y a qu’un anesthésiste pour la nuit. C’est encore un peu tôt mais on est sur qu’en cas d’urgence, il ne soit pas bloqué ailleurs et qu’il ne sache pas remonter me la poser. La, ca devient sérieux! Ils ne vont pas me renvoyer chez moi alors? Je vais vraiment accoucher??

La nuit se passe. On n’arrive pas à dormir malgrès la fatigue.

24 décembre, 7h. La relève du matin arrive. Une infirmière et sa stagiaire. 1er touché d’une trèèèèèèès longue série suivie par le touché de la stagiaire…. Infirmière de formation, j’ai été stagiaire. Je sais qu’il faut apprendre et je me « laisse faire ». Mon col ne bouge pas beaucoup. On me propose de me mettre une perfusion qui va augmenter mes contractions afin que Charles s’engage… Il y aura une perfusion et puis une deuxième…

Début d’après-midi, 27 ème touché. Bon, les choses ne s’améliorent pas. Je suis à 6 cm. C’est peu en autant d’heures… La remplacante de ma gyné arrive et me propose de faire des excercices sur un ballon. Cela est sencé fonctionné du tonnerre… Me voila partie à faire du ballon dans mon lit pendant plus d’une heure et demi. Il faut savoir que l’on me parle de césarienne pour la 1ère fois… Césarienne!!! Comment ca? Mon bébé a toujours été la tête en bas! Ce n’était pas prévu!!!!! B**** je vais me donner à fond mais cet enfant sortira par voie basse!

Il est 16h. Cela fait longtemps que je fais mes excercices. Ma péridurale ne fonctionne presque plus. J’ai des contractions non-stop et je broie la main de Kenneth. NON je ne pleurerai pas! Je veux lui montrer que la mère de son fils est forte!

La gyné rentre dans ma chambre… Mon col change… Mais dans le mauvais sens. Charles remonte. Une salle est libre. On me met une sonde vésicale. On me descend. Je pleure. Je vais être césarisée.

16h20. Me voilà dans la salle d’opération. On me refait une péridurale. L’infirmière me tient dans ses bras. Je pleure, j’ai mal, j’ai peur. Très peur.

Toute le monde me rassure. L’anesthésiste, ma gyné et sa consoeur qui est la pour l’assister, ma petite infirmière.

Kenneth arrive. On le fait passer derrière le drap. « Tiens moi la main Chaton!! » OK c’est partit. Non, je ne ferai pas comme dans Baby Boum! Je ne pleurerai pas quand j’entendrai le premier cri de mon fils…

16h45. Voilà le 1er cri de mon bébé. Mon Choupy! Et la, je pleure! C’est mon bébé!!!!!!

Mon petit chat avait le cordon autour du cou et il a bu du liquide amniotique. Kenneth part avec lui. Le pédiatre le secoue dans tous les sens car il ne pleure pas correctement. Kenneth tourne la tête et me découvre le ventre ouvert avec du sang partout. Vous voulez couper le cordon Monsieur? Non c’est trop pour lui!

Sur ce temps la, je n’ai toujours pas vu mon enfant. Et si il était laid? Tout ca pour un bébé laid? Non! ce n’est pas possible! Je veux le voir!

On me l’amène enfin. Je checke tout! Ok il est super beau. Je re pleure:-)

Charles s’en va avec son papa pour un peau à peau pendant que l’on me recoud. Je retrouverai Kenneth un peu plus tard dans ma chambre.

On pleure, on est soulagé, on est fatigué, on a eu peur, on a souffert, 21 heures de travail mais un petit Charles en pleine forme qui mesure 51 cm et 3,430 kg.

C’est le plus beau jour de notre vie, on est une famille.

Anne

 

IMG_2241

4 réflexions sur “Il était une fois… Charles

  1. lesminisrochers dit :

    Très émouvant ce récit … Je n’ai raconté et noté nul part mon accouchement … Il le faudrait pourtant mais Ca a été si douloureux ces fichus reins … Je vais quand même y laisser une trace dans un album de Chonchon … Pour ne pas oublier ce jour qui restera malgré tout heureux …

    J'aime

  2. Sam dit :

    C’est tellement touchant.ça m’a mis les larmes aux yeux. C’est baby boom version écrite 😊.Anne tu devrais écrire un livre 📚 j’adore te lire. Tout se passera mieux pour la souris tu verras,et tu auras le droit à « poussez madame ».des gros bisous

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s